Télétravail : Est-ce la fin ? Ou bien, un nouveau style de vie ?

04/02/2022

Chamboulements, durcissement, assouplissement des règles… pendus aux lèvres du gouvernement, les employeurs et les collaborateurs salariés ne cessent de devoir s’adapter et cela n'est pas sans conséquences psychologiques et professionnelles.

En effet, depuis ce mercredi 02 février 2022, le port du masque n'est plus obligatoire en extérieur et le télétravail n'est plus imposé, mais seulement recommandé.

 Rappelons que selon l’article L.1222-9 du Code du travail, le télétravail désigne :

 « Toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l'employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication ».

Conséquences sur les collaborateurs salariés...

S'il y a un changement que le Covid a apporté dans nos vies, c'est bien le télétravail. Si cette organisation présente des avantages, elle peut également occasionner des risques.

Ceux-ci peuvent notamment être liés à :

  • Des postes de travail informatique mal aménagés pouvant favoriser la survenue de troubles musculosquelettiques (TMS) ;
  • Des postures sédentaires prolongées pouvant engendrer diverses atteintes à la santé ;
  • L’usage intensif de l’écran d’ordinateur responsable de fatigue visuelle ;
  • Une organisation du travail non adaptée et susceptible de provoquer l’apparition de risques psychosociaux ;
  • Une interaction et un partage d’information nettement moins efficaces.

Néanmoins, on ne peut pas négliger les aspects favorables d’une telle organisation :

  • Rien n’oblige le collaborateur à travailler depuis chez lui. Il peut exercer depuis un espace de coworking ou ailleurs s’il le souhaite.
  • Le télétravail réduit les temps de trajets, les accidents de trajets et diminue significativement l’impact environnemental des transports.
  • Travailler à la maison, c’est pouvoir aménager ses horaires selon ses besoins et prévenir l’épuisement et les burn-out. Le travail à distance est donc bénéfique pour le moral et notre santé mentale.

Que devient l’employeur dans tout ça ?

En plus de son obligation de proposer les mêmes avantages aux télétravailleurs, qu’aux salariés en présentiel l’employeur se retrouve face à un casse-tête permanent.

En tant qu’employeur il est important d’établir une charte du télétravail afin d’y voir clair, ou même d’établir un avenant au contrat de travail si celui-ci devient récurrent.

Il a également l’obligation d’assurer la santé et la sécurité au travail de ses salariés, en réévaluant au moins une fois par an, les risques professionnels et psychosociaux auxquels ils sont confrontés, à travers la mise à jour :

  • De son Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUERP, obligatoire à partir d’un collaborateur salarié),
  • De son programme de prévention,
  • De ses affichages obligatoires de sécurité.

Il est également fortement recommandé de mettre en place des groupes de paroles.

Avoir une bonne prévention c’est savoir identifier les dangers, évaluer les risques, élaborer un programme de prévention et mettre en place des actions de prévention, pour vous permettre de :

  • Baisser les coûts de la main d’œuvre
  • Augmenter la productivité et la qualité du travail
  • Améliorer les conditions de travail
  • Obtenir un gain d’image employeur (RSE, Entreprise à mission, Talent acquisition)
  • Acquérir un gain d’innovation au sein de l’entreprise

Ce qu’il faut retenir

S’il présente certains avantages, le télétravail peut également engendrer des risques pour la santé et la sécurité des salariés. La prévention de ces risques suppose d’agir sur l’aménagement des postes mais également sur l’organisation du travail.

Chrono Prévention est là pour vous accompagner dans la définition et la mise en place d’une démarche efficace de prévention, à travers l’élaboration du Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnel (DUERP), la rédaction du programme annuel de prévention mais aussi la réalisation d’actions de formation.